La rétribution unique enfin débloquée : Investissez dans le photovoltaïque dès maintenant !

9. novembre 2018

L'Office fédéral de l'énergie a considérablement augmenté les contingents de subvention pour le photovoltaïque en 2019. Cela signifie que la rétribution unique, qui couvre environ un quart des coûts d’investissement, peut être versée beaucoup plus rapidement qu’annoncé précédemment. La construction d'une installation solaire avec consommation propre devient donc économiquement très intéressante !
 
Au début de cette année, les nouvelles mesures de soutien aux énergies renouvelables dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050 sont entrées en vigueur. Jusqu'à présent, elles n'ont pas donné l'impulsion dont le photovoltaïque avait besoin. La raison principale découle certainement des longues périodes d'attente nécessaires au versement de la rétribution unique par Pronovo. C’est particulièrement vrai pour les grandes installations d'une puissance supérieure à 100 kilowatts (env. 700 m2), pour lesquelles les investisseurs ont semblé réticents à cause de la période d'attente de 6 ans.
 
Swissolar est donc très satisfait de l'augmentation des contingents annoncée aujourd'hui par l'Office fédéral de l'énergie.

  • Pour les grandes installations (>100 kW), le délai d'attente jusqu'à l’obtention de la rétribution unique sera réduit de plus de moitié et, selon l'OFEN, sera donc inférieur à 3 ans. La construction peut être initiée avant la réception de la décision positive.
  • Dans le cas de petites installations (2 à 99,9 kW), l'investisseur peut s'annoncer et construire immédiatement. Selon l'OFEN, le versement est alors effectué 1 an et demi après la réception du formulaire d'annonce complété. Si l'investisseur estime la subvention pour 99,9 kW suffisante, il a le droit d’intégrer une installation plus grande dans le système des petites installations.

Cela rend la construction d'installations photovoltaïques encore plus attrayante qu'auparavant. L'électricité solaire produite à partir de son propre toit coûte environ 15 centimes par kilowattheure pour les maisons individuelles et seulement environ 10 centimes par kilowattheure pour les grandes installations. C'est quasiment toujours moins cher que l'électricité soutirée du réseau et, dans le cas des grandes installations, également moins cher que l'électricité produite par les nouvelles centrales électriques basées sur d'autres technologies. La réduction des temps d'attente permet d'exploiter plus rapidement l'énorme potentiel de la production d'énergie solaire sur nos bâtiments. Selon les calculs de l'Office fédéral de l'énergie, jusqu'à 50 milliards de kilowattheures (85% de la consommation d'électricité actuelle) pourraient être produits annuellement sur nos seuls toits.
 
Swissolar constate un grand potentiel inexploité pour les installations solaires, en particulier chez les entreprises industrielles et commerciales avec leurs grandes toitures et leur forte consommation d'électricité. "Un tel investissement, soutenu par la rétribution unique, garantit des revenus sûrs sur une durée d'au moins 30 ans avec des rendements raisonnables", déclare David Stickelberger, directeur de Swissolar.
 
On rappellera enfin la possibilité attrayante, qui existe depuis le début de l'année, de créer des regroupements pour la consommation propre (RCP) : plusieurs consommateurs d’une même parcelle ou de parcelles adjacentes, peuvent exploiter conjointement l'électricité produite par une installation solaire et ainsi augmenter leur consommation propre.