Sécurité au travail

La planification et surtout le montage d'installations solaires doivent se faire selon les prescriptions de prévention des accidents de la Suva. 

Toutes les mesures ayant trait à la sécurité lors de la construction, notamment de travaux sur les toits, sont réglées dans l'Ordonnance sur les travaux de construction (OTConst). Il s'agit de prévoir des mesures de sécurité temporaires et permanentes.

  • Solution de branche

    Les entreprises peuvent adhérer à une solution de branche afin d’assurer l’optimisation de la sécurité dans l’entreprise. Cette solution de branche met à la disposition des entreprises un système de sécuri-té (composé d’un manuel et de listes de contrôle) et assure l’accès aux médecins et autres spécialistes de la sécurité au travail (MSST).

    BATISEC propose une telle solution aux branches de la technique du bâtiment. Le manuel «Sécurité au travail et protection de la santé» permet à l’entreprise de répertorier systématiquement les dangers, de les évaluer par classes de risque puis, de façon autonome, de prendre les mesures requises pour l’élimination ou la réduction de ces dangers. Un appel aux MSST n’est ainsi nécessaire que dans les cas où il s’agit de risques spéciaux.

    BATISEC propose un concept pour le respect et la mise en œuvre de la sécurité au travail et de la protection de la santé selon la directive CFST 6508. Les entreprises obtiennent ainsi un instrument pour une mise en œuvre aisée, efficace et avantageuse des prescriptions en vigueur. 

    Plus d'informations sur www.batisec.ch/fr/solution-de-branche.

  • Dès une hauteur de 3 mètres, des mesures de sécurité doivent être prises pour éviter des chutes (v. art. 18, 28, 33 et 36 OTConst). Des précautions doivent en outre être prises lors de travaux électriques et lors du maniement d'amiante. 

  • L’objectif de la Charte de la sécurité est d’améliorer la sécurité sur le lieu de travail. Elle a été élaborée par la Suva en coopération avec les organisations patronales, les planificateurs et les syndicats. Les signataires de la charte s'engagent pour que les règles de sécurité soient respectées sur le lieu de travail. Infos 

  • Les travaux d’entretien et de surveillance doivent être exécutés de manière sûre. On ne peut cependant pas affirmer par principe que les installations solaires nécessitent dès le départ un entretien périodique. En règle générale, les interventions sur l’installation ne sont nécessaires qu’en cas de problèmes signalés par le système de surveillance des pannes. Ainsi, pour garantir la sécurité des travaux de manutention, des systèmes de surveillance obligatoires ne peuvent pas être exigées si des solutions temporaires peuvent être mis en place (tels que système de rappel ou plateforme d’élévation). Les lucarnes doivent être par contre sécurisées avec des systèmes de sécurité collectifs. Sur les toits plats, selon leur situation, on peut utiliser des protections latérales ou poser des cordes. Les systèmes de protection antichute avec DPI (dispositifs de protection individuelle) doivent être placés au minimum à 2.50 m de distance du bord. Le montage des installations sera rigoureusement effectué selon les indications du fabricant et les systèmes utilisés respecteront la norme en vigueur. Pour les travaux d’une durée inférieure à 2 personnes/jour, il sera possible d’utiliser des systèmes de corde.      

  • Fiches techniques/outils sur la sécurité au travail

    Energie solaire: intervenir en toute sécurité sur les toits (Suva, PDF)  

    Neuf règles vitales pour les travaux en toitures et façades (dépliant) (Suva, PDF)

    Neuf règles vitales pour les travaux en toitures et façades (support pédagogique) (Suva, PDF)

    Sécurités antichute sur les toits inclinés (Enveloppe des édifices Suisse, PDF)

    La sécurité contre les chutes sur les toits plats (Enveloppe des édifices Suisse, PDF)

    Formation continue sur la sécurité au travail

    Cours spécialisé équipement de protection individuel antichute (EPIaC):

    Programme des cours BATISEC