La consommation propre ouvre de nouveaux marchés

19. avril 2018

Près d'un an après le «oui» à la Stratégie énergétique 2050, l'industrie solaire se réunit pour une évaluation de la situation. Avec près de 600 participants, le congrès national photovoltaïque de cette année a suscité un intérêt record. Les changements législatifs intervenus en début d'année ont modifié positivement les conditions-cadres pour le photovoltaïque. Les nouveaux « regroupements pour la consommation propre » possibles sur parcelles contiguës ouvrent de nouveaux marchés. Les intervenants étaient tous d’accord : le photovoltaïque est en passe de devenir un pilier de l'approvisionnement énergétique futur de la Suisse.

 

Le développement global du photovoltaïque est spectaculaire : dans les appels d'offres, il dépasse largement toutes les autres technologies de production d'électricité et le marché se développe rapidement. Lors de leurs interventions, les deux détenteurs suisses du prestigieux prix Becquerel, Christophe Ballif et Stefan Nowak, ont mentionné l'énergie solaire comme étant en passe de devenir la plus importante source d'électricité au monde. Pour Remo Lütolf d'ABB Suisse, cela offre de nouvelles opportunités pour l'industrie suisse active dans le domaine des énergies.

Mise en œuvre de la Stratégie énergétique en cours - domaine d'action de la politique climatique
Le réseau électrique suisse transporte déjà 3% d'énergie solaire. Suite au oui à la Stratégie énergétique 2050, les conditions-cadres pour une poursuite du déploiement ont été créées. Après avoir été bloqués pendant des années en liste d'attente, les projets solaires peuvent maintenant à nouveau s'attendre à un soutien mais doivent consommer une partie significative de leur propre production afin d’assurer une certaine rentabilité. Les nouveaux «regroupements pour la consommation propre» possibles sur les parcelles contiguës sont considérées comme une opportunité. Une table ronde avec des représentants de l’Association des propriétaires fonciers, de l'Association suisse des locataires, de l’Association des entreprises électriques suisses et de l'industrie solaire a confirmé l'intérêt commun pour la promotion de cette solution innovante. Cependant, de tels projets nécessitent une meilleure compréhension de l'intégration de l'énergie solaire dans la technique du bâtiment, ce à quoi contribuera le projet formation solaire Suisse SBS2020 de Swissolar.

Le conseiller national Roger Nordmann, président de Swissolar, a souligné la nécessité d’un déploiement rapide du photovoltaïque : «C’est le seul moyen pour la Suisse de respecter ses engagements dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat. Le remplacement de l'essence et du mazout entraîne une augmentation de la demande d'électricité qui doit être couverte par des sources renouvelables.» 

L'énergie solaire en tant que partie intégrante de l'enveloppe du bâtiment

En Suisse, environ la moitié de la demande d'électricité pourrait être générée par des panneaux solaires sur toiture ou en façade. Comme l'ont démontré une série de présentations, il devient de plus en plus évident et courant d'exploiter ce potentiel. L'étude de cas de la ville de Carouge, montrant comment la protection des monuments et l'utilisation de l'énergie solaire peuvent être combinées, a suscité un intérêt particulier.

Le photovoltaïque dans le système énergétique du futur

Avec la croissance rapide attendue pour l’énergie solaire, la question de son intégration dans le réseau électrique gagne en importance. L'électromobilité et les batteries peuvent jouer un rôle important dans la gestion des rendements solaires irréguliers, comme l'ont démontré deux présentations. Stefan Muster, membre de la direction de l’AES, a cependant aussi souligné que le rôle des producteurs d’électricité décentralisés, devenant toujours plus nombreux, doit être réexaminé : «Avec la fin du modèle de soutien de la 1ère phase de la Stratégie énergétique 2050, le rôle futur de la production décentralisée dans la nouvelle organisation du marché doit être déterminé.»

La recherche suisse à la pointe de l’innovation  

La recherche et l’industrie en Suisse dans le domaine du photovoltaïque sont déjà depuis de nombreuses années à la pointe de l’élite mondiale. Deux présentations ont souligné le rôle important de nos hautes écoles spécialisées. D’autres interventions ont montré que les cellules solaires en silicium cristallin, qui couvrent plus de 90% du marché, possèdent encore un grand potentiel d’amélioration du facteur de rendement.

 

Plus d'informations:

> Guide de l'autoconsommation

> Discours de Roger Nordmann, Président de Swissolar, Conseiller national

> Programme du 16e Congrès photovoltaïque national

> Congrès photovoltaïque national sur Twitter: #pvtagung18